Un article dans la continuité du précédent où je vous ai partagé ma vision de la sophrologie et de la psychologie positive : changer de regard et voir la vie côté paillette. Aujourd’hui, je vous donne des pistes pour vous entrainer à porter un nouveau regard sur votre quotidien.

De quoi dépend notre bonheur ?

J’imagine que vous vous dites souvent « si j’avais plus de ceci ou moins de cela, je serai plus heureux !” :  “Si j’avais un nouveau fiancé, 5 kilos en moins, plus de temps, plus d’argent, une maison plus grande … Si j’étais plus ou moins comme-ci ou comme ça …” Si, si, si …Savez-vous que les conditions extérieures ne comptent que pour 10 % dans notre capacité à être heureux et que 50% de notre capacité au bonheur dépend de notre patrimoine génétique.

Reste donc 40% !
40% sur lesquels vous pouvez agir
pour être plus heureux au quotidien.

Quelques pistes pour cheminer sur la route du mieux-être. En voiture Simone !

Piste #1 : Réveiller votre capacité d’émerveillement !

Pour être d’emblée plus claire,  je reprends l’exemple de Florence Servan-Schreiber qui illustre très bien le propos :
Vous êtes à un arrêt de bus, vous l’attendez et il arrive !
Vous pouvez réagir de différentes façons :

  1. Ça ne vous fait rien du tout.
  2. Accaparez par votre smartphone vous ne vous ne rendez même pas compte.
  3. Vous trouvez ça normal.
  4. Vous vous dites : c’est trop cool ! Le bus est là.

A travers cet exemple, vous vous rendez bien compte que c’est la 4è façon de réagir qui procure un goût différent à un moment du quotidien très commun.

« Il est nécessaire de comprendre que l’interprétation que nous faisons, de ce que nous traversons conditionne la façon dont le cerveau va traiter l’information. » explique Florence Servan Schreiber, Professeur de Bonheur.

Vous pouvez donc entraîner votre cerveau à voir les choses autrement. Vous connaissez l’image du verre à moitié plein ou à moitié vide, il y a de cela.
Une des premières pistes à explorer est de porter un nouveau regard, un regard positif, sur ce que nous vivons. Faire appel à notre capacité d’émerveillement, savoir repérer les petits moments magiques du quotidien : un sourire, un compliment, un instant … Apprendre à repérer juste ce qui est là.

Entrainer votre cerveau à les entendre, à les voir de nouveau, à en faire quelque chose de spécial.
La sophrologie vous aide à aller à la rencontre du positif existant en vous que vous avez peut-être tendance à perdre de vue. Notez vos moments magiques dans un carnet. Vous vous rendrez compte qu’il y en a beaucoup plus que vous ne le pensiez. Laissez vous transporter et appréciez.

Piste #2 : Vivre chaque instant et le vivre pleinement

Le moment présent ! Une notion compliquée à appréhender. Etre dans le moment présent, c’est juste être là, à ce que l’on fait. Prendre sa douche en pleine conscience : être présent à l’eau qui coule sur le corps, l’odeur du savon, présent à nos pieds en contact avec le sol. Eviter de vous propulser 2h après, en réunion, avec tous vos collaborateurs (en plus, ça fait du monde sous la douche ;-))
Se reconnecter à ses sensations, à son corps : c’est la voie royale pour vivre dans l’instant présent. La sophrologie, véritable pédagogie du bonheur, apprend à se reconnecter à soi-même, à son corps et ses sensations.

Piste #3 : Cultiver vos ressources positives 

Une autre piste qui rejoint ce que je disais dans l’article précédent : vous avez les cartes entre les mains pour activer votre propension à être heureux, en tout cas, à être le mieux possible dans votre vie. Il y a en vous des ressources, des ressources positives qui vont vous aider à entrainer votre cerveau à voir le verre à moitié plein.

Voici une technique issue de la sophrologie : visualisez-vous mentalement une situation agréable, positive ou un endroit qui vous ressource pour aller à la rencontre de vos besoins pour être le mieux possible et ressentez dans tout votre corps les sensations que cela vous procure.

Piste #4  : Répéter des affirmations positives

Abordez chaque jour avec une intention, avec un souhait pour vous : d’être serein, d’être dans le slow, d’être présent à vous-même ou ce que vous avez envie d’être.
Choisissez ce moment juste parfait, le matin, entre la veille et le sommeil. Répétez plusieurs fois votre intention pour la journée. Puis sortez petit à petit du sommeil en commençant à prendre un temps avant de vous lever : étirez-vous, réveillez en douceur votre corps. Donnez-vous du temps, offrez-vous ce petit temps avant de sauter à pieds joints dans la vie. Je ne cesse de la répéter, à chaque séance (Ça doit rappeler quelque chose à certaines personnes, non ?)

Piste #5 : Donner c’est bon pour la santé

Donner et apprendre à recevoir en conscience. Tout simplement faire du bien aux autres, c’est se faire du bien à soi. Les autres ont un impact sur notre vie. L’être humain est trop fragile pour vivre seul, il a besoin des autres.
Vous savez quoi : nous rapprocher des autres nous rend plus heureux et renforce notre santé !
Offrir quelque chose à quelqu’un sans arrière pensée, donner de notre précieux temps, être bienveillant avec un autre, active notre hormone du bonheur : la dopamine. Cette hormone (croyez-le ou non)  renforce notre système immunitaire !

Piste #6  : Penser à vous d’abord

Donner aux autres, c’est chouette. Cela vous permet de rester en forme et incontestablement, vous rend plus heureux.

Oui, mais à quel prix ? Si en donnant aux autres vous ne respectez pas vos choix, vos envies, votre temps, alors ce comportement devient délétère pour vous et votre santé. Vous allez vous épuiser.

Donc, pour cheminer sur la route du mieux-être, soyez bienveillant avec vous-même. Ecoutez-vous et respectez vos limites. La sophrologie peut vous aider à mieux vous connaître et donc à vous faire prendre conscience de vos limites.

 

Piste #7 : Pratiquer La gratitude

Tout le monde parle de la gratitude ces derniers temps, c’est comme pour l’instant présent.
La gratitude c’est juste dire merci ! Merci à la vie de vous offrir ce minuscule rayon de soleil quand tout va mal ou ce chant d’oiseaux à votre réveil, ou pour ce rai de lumière à travers les volets. Bref, remerciez chaque jour la vie pour tous ces petits instants, ces moments de vie … même ceux qui ont une portée plus négative, ils vous apprennent souvent quelque chose sur vous-même.

Voilà ce que je voulais vous donner aujourd’hui.
Cet article est, bien sûr, issu de mes lectures, de mes rencontres, de ma pratique de la sophrologie, et surtout de mon vécu, de mon expérience.

Cela demande du temps, de l’entrainement et une furieuse envie d’y arriver.
C’est juste se rendre compte que chaque jour est une chance pour vivre, partager, aimer, être là …

Et vous, vous faites quoi pour être plus heureux au quotidien ?