06 08 35 34 19

Je profite de vous informer sur la mise en place du « Comment on fait quand on se voit » que nous avons prévu pour le cabinet, pour revenir sur sujet du déconfinement (encore un nouveau mot à notre vocabulaire, il y a 2 mois, je pense n’avoir jamais prononcé ce mot n’étant pas astronaute…).  Quelle drôle de période ! Ça y est nous pouvons nous revoir, mais avec distance, prudence et … rigueur. Bien compliqué par moment quand nous sommes avec nos amis, notre famille. Nous avons envie de les toucher, de les prendre dans nos bras, de les embrasser. Mais non, ce satané virus nous impose des distances, des nouvelles règles.

C’est vrai que cela peut paraitre saoulant, nous enlever toute spontanéité (et ça c’est la part la plus dur pour moi), refréner nos élans (et celles et ceux qui me connaissent savent au combien cela m’est compliqué). Respecter distanciation, port du masque, tout ces gestes barrières peuvent nous amener au repli sur notre foyer, sur nous-même, nous couper des autres et de la vie.

Alors pour celles & ceux qui sont réticent.e.s (et font le choix de rester chez eux toujours et tout le temps), pour celles & ceux qui ont un côté un peu « on s’en fout, nous on s’aime » (et qui dépassent un peu les bornes des limites ;-)) ! J’ai une  proposition à vous faire.

Au lieu de « gestes barrières » parlons plutôt « d’acte d’amour ».

Bon, j’y vais un peu fort et c’est mon côté fleur bleue mais quand même…  Au fond, n’est-ce pas vraiment ça ? Juste changer de regard sur ces « protocoles » à mettre en place. Ce n’est pas facile, cela enlève beaucoup de spontanéité, mais que cela vaut-il au regard de votre protection et de celle des gens qu’on aime ?

Alors, pour continuer à travailler, à vous voir sans faire le choix entre vous et les miens. Pour que vous puissiez prendre soin de vous sans mettre en danger vos amours, voici les bonnes pratiques à mettre en place à chaque fois que nous nous verrons.
Pour revenir à l’illustration en tête d’article, Rendre notre gentillesse contagieuse (plutôt que le virus) en souriant derrière notre masque et en respectant nos distances !