06 08 35 34 19

Voilà, je prends la plume pour vous partager ce que je mets en place pendant cette période pour être le mieux possible. Contraint.e à rester chez nous seul.e ou en famille, les jours passent. Chacun de ces jours est un jour de notre vie alors chérissons-le. Donnons-lui toute l’importance qu’il mérite.
En ce moment, c’est comme si nous vivions à part : à part de nos relations, à part de notre travail « comme nous le pratiquons, à part du rythme effréné de notre quotidien. Cet épisode de notre vie, nous « force » à ralentir, à réorganiser notre quotidien, à repenser nos relations avec les personnes avec qui nous vivons, à revoir nos priorités… Une nouvelle aventure !

Je pensais à ça, ce matin, en écrivant aux participantes du groupe qui a lieu le mardi. Je pensais comment en 2 semaines notre quotidien avait complètement changé. Je leur partageais que ce n’était pas facile tous les jours. En fait, pour être plus précise, il y a des moments dans la journée qui peuvent être plus durs.
Ce n’est pas l’ennui qui guette, mais plutôt une lassitude, un manque d’envie, un manque d’entrain… sans avoir le goût à puiser dans mes ressources …
Et j’ai repensé à cette phrase sur la responsabilité de notre existence :

 » Nous ne sommes pas forcément responsable de ce qui nous arrive,
nous sommes responsable de ce que nous allons mettre en place
pour être le mieux possible dans cette situation »

Vous pouvez lire cet article pour vous rafraichir la mémoire : 2 clés pour voir la vie côté paillettes

 

#1 Le soir : je me couche avec le sourire

Je repasse à la journée qui vient de s’écouler et je relève les moments positifs, des trucs très simples : un rayon du soleil dans la maison, mes petites pauses café, une discussion téléphonique (je précise ;-)) avec une amie, la chance d’être juste là en bonne santé, la joie d’avoir lu un article, écouté un podcast ou visionné une conférence, d’avoir accompagné une de mes clientes par skype, le bonheur de vous lire, les petites blagounettes du jour, le bon goût du couscous qu’avait préparé mon mari … et je suis pleine de gratitude.

#2 Le matin : je me lève avec un souhait 

Généralement, je me souhaite de passer la meilleure journée possible, bon pas très original … C’est vrai… Je peux me souhaiter aussi de m’atteler à une tâche que je dois faire depuis longtemps et de la faire avec bonheur. Me promettre de la détente, d’apprécier les moments de solitude … de m’offrir du temps pour moi, ou de le dédier aux autres, d’être juste satisfaite de ce que j’ai, d’être en paix …

Pour bien démarrer la journée, vous pouvez lire aussi : Etre calme et de bonne humeur, tout se joue dans les 10 mn du réveil 

#3 Pour les coups de blues : Je pioche !

Et oui, pour les coups de blues, je pioche ! J’ai mixé plusieurs idées qui ont déjà fait leur preuve (en tout cas pour moi) et je vous les partage.
La première est d’abord de se préparer un « petit planning de la journée » très simple, très sobre, juste pour avoir un cadre. Une de mes clientes (elle se reconnaitra, Merci pour ça) m’a partagé qu’elle se servait de post-it avec les différentes « tâches » très générales à accomplir.
Les post-it, c’est super car il est possible de les interchanger !
Au cas où j’ai prévu une séance d’abdo (ok c’est pas souvent …), par exemple, et que je préfère faire autre chose ou que je n’ai pas envie tout court (car je m’autorise à ne pas faire ce que j’avais prévu), je le remplace par une autre idée.
Si je suis dans ce moment précis où je n’ai envie de rien, la 2ème idée possible à mettre en place, je vous la livre : c’est de préparer en avance d’autres post it avec plein d’autres idées. Et c’est là que je pioche.
Par contre, je dis, je fais ! Principe de base ! (Rappelez-vous : la vision à long terme … Lire ici : Prendre soin de soi)

Et vous ? Que faites vous pour vivre le mieux possible cette période ? Partagez vos idées pour en faire profiter tout le monde.

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a aidé.

D’ici là, prenez soin de vous et de vos proches, à très vite.