06 08 35 34 19

Pour la dernière séance de l’année, j’ai proposé aux groupes que j’ai accompagnés tout au long de l’année de vivre ensemble une séance en plein air, dans la nature. Nous nous sommes donc retrouvé·es pour une séance particulière au cœur de la nature, des arbres. Merci pour votre présence qui m’a apportée beaucoup de joie durant toute l’année.

(Re) connexion à soi et à ce qui nous entoure

Première halte, un centrage debout en cercle sous des arbres. Etre juste là, se sentir vivant, en lien. Travail de l’ancrage dans la position debout, sentir la terre sous nos pieds, ressentir pleinement cette position debout, en lien avec les arbres qui nous entourent. Quelques respirations pour affiner la présence à soi, les sens tous en éveil, chacun·e a pris le temps de déposer la journée qui venait de se passer, pour se retrouver juste là. Connecté·e à soi et à travers ses sens, à la nature qui nous entoure : le champ des oiseaux, le doux son du vent dans les feuilles, la sensation de l’air sur la peau, l’odeur de l’humus. Très vite comme par magie, un relâchement, un apaisement. Comme-ci nous étions relié·es au rythme plus lent de la nature.

Puis marche méditative. Une marche en pleine présence au monde qui nous entoure, à soi et dans le silence. Ressentir chaque pas sur le sol, vivre chaque mouvement. Trouver son rythme. Tout s’ajuste…
Toucher les arbres, regarder toutes les nuances de verts. Percevoir les oiseaux. Rester en contact avec nous, avec le sol. Se concentrer sur soi, sur le chemin, éviter les obstacles, les racines qui requièrent toute notre attention pour rester en équilibre, comme dans la vie. S’arrêter pour mirer dans l’eau, le reflet des arbres. Etre juste là, entouré·es, en conscience de l’être.  C’est visible, chacun·e est avec soi, dans son intériorité en lien avec la nature, comme plongé.e dans le moment présent.

Vivre pleinement l’instant présent

Deuxième halte, une petite clairière, de nouveau nous nous mettons en cercle. La proposition est de fermer et d’entrouvrir les yeux tout au long de cette pratique. Etre présent à soi et au monde qui nous entoure. Moi qui propose cette séance, je ressens comme une vague de calme, de douceur, un besoin de parler plus lentement. Je suis aussi connectée à toutes les sensations à l’intérieur comme sur la peau. La douceur du vent. Je me sens vivante. A ma juste place, là avec vous. Connectée à l’instant présent, cette grande force, cette grande joie.

L’expérience se termine par un partage qui commence par un temps dans de… silence. Que c’est bon d’être avec soi ! Que c’est dur de mettre des mots qui peut-être vont réduire le vécu, le ressenti. Puis vient le premier partage de Françoise : le calme. Marjorie, parle elle aussi de calme, d’apaisement, tout est là. Se sentir vivante. Geneviève a senti comme si ces sensations étaient décuplées. Tout en plus fort. Corinne parle doucement de son vécu incroyable, la vie en elle, autour d’elle, comme si tout ne faisait qu’un. Nathalie a complètement relâché, heureuse d’avoir vécu pleinement cette expérience pour la première fois. Mouni a renoué avec l’enfant en elle, se revoyant petite fille jouer et profiter de la nature. Chantal se dit qu’elle pourrait vivre ça tous les jours, dans son jardin.

Quelle expérience ! Je voulais finir ce partage par vous remercier toutes et tous de votre présence à mes côtés cette année. Comme je vous le disais hier, ça a été un bonheur à chaque fois. Vous m’avez nourri, enrichi par vos partages, vos vécus. Mon cœur vous accompagne ;-).