06 08 35 34 19

Comment ralentir ses pensées ?  Trop penser, avoir trop de choses en tête, c’est épuisant mentalement, physiquement et émotionnellement. Comment ralentir ses pensées et s’octroyer des moments de répit ? Je vais vous faire des propositions à expérimenter. Car sans passer à l’action et vivre l’expérience, vous ne saurez pas si cela fonctionne pour vous et si cela a des conséquences sur votre manière d’être. Voici quelques propositions pour ralentir vos pensées !

Si le sujet des pensées vous intéresse, lire aussi :

Le poids des pensées, le choc des mots

Comment ralentir ses pensées : les précautions nécessaires

D’abord, quand vous mettrez en œuvre chacune de ces propositions, ce qui compte aussi ce sont, généralement, des capacités que nous adorons : patience et persévérance… Nous les aimons celles-là, non ? HA HA HA
Ensuite, l’idée est de sortir de ce monde binaire  » j’y arrive / j’y arrive pas », et de prendre sa part : « Ça marche pas son truc… ». Car, sortir de ses habitudes, c’est comme prendre un autre chemin que nous ne connaissons pas. Et sur ce chemin, il peut y avoir des obstacles, des embûches qui vous forcent à faire un pas de côté.
Et là, au lieu de rebrousser chemin et de reprendre le même que d’habitude, trouvez le thérapeute qui vous correspond et qui pourra vous accompagner.
Dernière chose, dites vous bien qu’il n’est pas possible d’arrêter complètement de penser, c’est quand même le propre de l’homme et l’activité préférée de notre cerveau. Donc, l’idée est de vraiment venir en prendre conscience, de ralentir le flot, et de  se concentrer sur l’essentiel.

Les 3 conditions pour être en équilibre

Comment ralentir ses pensées ?

#1 Faire une (des) pause(s)

C’est souvent ce que je propose : commencer par une pause ! Oui, juste un temps pour revenir en soi, à soi.
Prendre quelques respirations conscientes, être présent·e aux points d’appui, et venir s’étirer.
Redonner à votre corps toute sa place. Là, l’idée est de sortir du monde des pensées pour se connecter à vos sens, qui par bonheur, vous mettent en lien avec le monde extérieur et surtout avec l’instant. A répéter plusieurs fois par jour !

# 2 Ecrire pour ralentir ses pensées

Ecrire comme un acte de libération. Pour sortir ce qui tourne-boucle dans votre tête, essayez de le déposer sur le papier comme ça vient… Sans réfléchir à ce que ça ait du sens, ni en soignant votre style. L’idée ici est de se vider la tête. Comme si vous veniez dégager votre espace intérieur. Très utile pour les ruminations ! A vous de voir ensuite si c’est nécessaire d’y revenir.

Ecrire pour organiser :  Vous avez trop de choses à faire, choses auxquelles vous ne cessez de penser pour ne surtout pas les oublier, c’est ce que l’on appelle aussi la charge mentale… Souvent, ça tourne même la nuit. Quand vous en êtes là, c’est le bon moment de faire une to do list. Avoir un support qui vient libérer de la place dans votre tête auquel vous pourrez venir vous référer pour voir où vous en êtes.
En faisant cette to do list, vous allez pouvoir prioriser, ralentir vos pensées, récupérer et utiliser votre énergie à bon escient. Et pour vous donner aussi satisfaction et gratitude : barrez au fur et à mesure et si vous avez fait des choses en dehors de la liste, notez-les et barrez les.

Lire aussi :

Comment se créer du temps rien que pour soi ?

# 3 Faites le choix d’être pleinement présent à ce que vous faites

Comment ralentir ses pensées ? En prenant conscience que vous n’êtes pas à ce que vous faites ou plutôt en vous rendant totalement disponible.
Par exemple, vous vous rendez compte que votre interlocuteur parle et gesticule devant vous, et vous ne savez même de quoi il parle parce que vous êtes préoccupé·e . Ou vous êtes entrain de lire un article et vous vous rendez compte que vous ne savez même pas ce que est écrit car vous êtes entrain de faire la liste des courses dans votre tête.
SI vous avez fait le choix d’être avec cette personne ou de prendre du temps pour lire, alors respectez ce choix. Si vous n’y arrivez pas, posez-vos la question du pourquoi ? Et peut-être revoir vos priorités…

# 4 Quelques « exercices » de sophro pour ralentir ses pensées

Respirations calmantes
Prenez un temps de concentration sur votre respiration, puis inspirez par le nez et expirez la plus longtemps et le plus doucement possible par la bouche. Recommencez cet exercice plusieurs fois.

Délier les tensions
Quand nous pensons, et généralement ce sont à des choses qui nous mettent en stress, notre corps se prépare à l’action, et là, nos muscles se tendent.
En conscience, la proposition est de venir relâcher et notamment à l’endroit où ça pèse le plus  : les épaules.
Vous allez venir stimuler les épaules en les montant et en les redescendant. Vous choisissez le rythme et l’ampleur des mouvements dont vous avez besoin. Recommencez l’exercice 3 fois et voyez ce qu’il se passe pour vous.

J’espère qu’avec ces quelques propositions, vous voyez le moyen de ralentir vos pensées. Trouvez la ou les propositions qui vous correspondent le mieux et vous trouverez, j’en suis sûre, comment ralentir le flot des pensées, vivre une vie qui vous correspond mieux et qui vous donne de l’énergie pour ce qui compte vraiment.

————-

Cet article vous a aidé, éclairé, partagez-le et laissez des commentaires.
Vous sentez le besoin d’être accomppagné·e : contactez-moi en cliquant là ⇢ Séverine Gey  Accompagnement & Sophrologie Lille